Est-ce qu’on peut vraiment reprocher à la faucheuse de tuer des gens ? Dans le fond c’est juste un fonctionnaire qui fait ce qu’on lui demande.

Il se trouve qu’au hasard d’une déambulation dans l’absurdité de la vie des personnages hauts en couleurs vont se rencontrer dans une narration effrénée. Dans cette histoire, point de suspension, les maux s’entremêlent au fil des mots dans des liens fragiles tels des fils d’émaux. Pas le temps de faire une description qu’on doit aller au paragraphe suivant.

Il s’agit juste d’une invitation à l’imagination.

Est-ce qu’on peut blâmer un ado qui s’invente une vie pour séduire une fille ? Peut-on passer du disco à un enterrement ? Etre heureux après un suicide ? Evadé d’asile et romantique ?

C’est une histoire qui a pour sens de ne pas en avoir, qui suit une jeunesse qu’on a pas l’habitude de voir. C’est un récit qui mélange l’absurde au réel, mais lequel des deux est le plus fou ?

Hunger Strike - Estradasphere
00:00 / 00:00